l’arrêté du 7 novembre 2020 précise un certain nombre de mesures d’organisation et de fonctionnement du système de santé nécessaires pour faire face à l’épidémie de COVID-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

👉 Dans le cadre de la mobilisation des renforts en RH pendant la période de forte circulation du virus : les professionnels de santé volontaires souhaitant venir en renfort peuvent s’inscrire sur la plateforme RH ARS PACA :

https://www.paca.ars.sante.fr/une-plateforme-de-renfort-en-…

👉 Mesure d’isolement pour les professionnels de santé positif à la COVID-19 ou cas contact : Possibilité de consulter sur le site Internet ARS, une fiche présentant les différentes mesures s’appliquant aux professionnels de santé

👉 Mesures d’organisation et de fonctionnement du système de santé nécessaires pour faire face à l’épidémie de COVID-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire :
L’arrêté du 7novembre 2020 prévoit différentes mesures d’adaptation :

👇 Pour prévenir des interruptions de traitement ou de soins préjudiciables à la santé des patients.
IDELS : peuvent poursuivre les soins (pour pathologie chronique) qu’ils dispensent auprès des patients au –delà de la date de validité de la prescription.
Pharmaciens/Prestataires de services/ Distributeurs de matériel peuvent délivrer dans le cadre de la prescription initialement prévue et lorsque la durée de validité d’une ordonnance renouvelable est expirée, un volume de produits ou de prestations garantissant la poursuite du traitement.

👇Pour prévenir des interruptions par contraceptifs oraux préjudiciables à la santé des patientes :
Les pharmacies d’officine, peuvent délivrer, dans le cadre de la prescription initialement prévue et lorsque la durée de validité d’une ordonnance renouvelable est expirée, un nombre de boites garantissant la poursuite du traitement.

👇Pour prévenir des interruptions de traitements de substitution aux opiacés, préjudiciables à la santé des patients :
Les pharmacies d’officine mentionnées sur la prescription, après accord du prescripteur, de délivrer, lorsque la durée de validité de la dernière ordonnance renouvelable est expirée, dans le cadre de la posologie et des modalités de fractionnement initialement définies par le prescripteur, un nombre de boîtes garantissant la poursuite du traitement.

👇Pour adopter les modalités de réalisation de l’IVG médicamenteuse en dehors dun établissement de santé :
L’arrêté prévoit, pour limiter les consultations en milieu hospitalier, d’adapter les modalités pratiques de réalisation de l’IVG par voie médicamenteuse en dehors d’un établissement de santé par les médecins et les sages-femmes. A cet effet, l’arrêté permet le recours à l’IVG par voie médicamenteuse en télémédecine et, corrélativement, la dispensation en pharmacie d’officine des médicaments nécessaires.

👉 Poursuite des travaux régionaux: concernant le déploiement des tests antigéniques chez les professionnels de ville et l’organisation des sorties d’hospitalisation.

Enfin pour vous apporter un complément d’informations, un bulletin quotidien publié par l’ARS est disponible à l’adresse suivante :
https://www.paca.ars.sante.fr/nos-points-de-situation-covid…